Comment choisir son pistolet à peinture ?

En garage automobile, les pistolets à peinture sont tous raccordés sur un compresseur à air. Ces outils pneumatiques permettent de propulser la peinture à la juste puissance pour un résultat optimal. Mais face à la jungle d’appareils existant sur le marché, comment faire pour choisir le bon ? Voici comment vous aider.

Qu’est-ce qu’un pistolet à peinture ?

Il s’agit d’un accessoire utilisé par les professionnels et parfois les particuliers, afin de repeindre efficacement un support. Plus puissant qu’un pistolet électrique, le pistolet à peinture pneumatique est largement plébiscité dans l’univers de l’automobile par exemple.

Raccordé à un compresseur, il est alors possible de régler la puissance du jet, de façon à repeindre uniformément votre support. Bien, sûr, il convient également d’utiliser la buse la plus adaptée. Vous l’aurez donc compris, si vous souhaitez vous lancer dans un travail de peinture sur votre carrosserie, tournez-vous vers un pistolet à peinture pneumatique.

Quel type de pistolet choisir ?

Il existe beaucoup de types de pistolets à peinture sur le marché. Voici un petit guide pour vous aider à choisir le meilleur :

  • Le pistolet d’entrée de gamme est idéal pour débuter et vous entraîner sur des petites pièces, sans vous ruiner
  • Le pistolet à technologie HVLP (High Volume Low Pression) est généralement utilisé en carrosserie pour appliquer des peintures hydrodiluables
  • Le pistolet semi-professionnel est parfait pour les peintres occasionnels, les particuliers ou pour repeindre de petites pièces détachées
  • Le pistolet à peinture professionnel est parfait pour les carrossiers et 4 grandes marques dominent le marché, à savoir Iwata, Sata, Devilbiss et Sagola

Comment choisir la buse pour son pistolet pneumatique ?

Il existe plusieurs types de buses et généralement, celles-ci s’adaptent sur presque tous les pistolets pneumatiques. Pour bien choisir la buse qui correspond au type de travail que vous souhaitez effectuer, vous devrez impérativement connaître la densité du produit à vaporiser. Cette information figure toujours sur la fiche technique dudit produit. Par exemple, on n’utilise pas la même buse pour l’apprêt que pour la peinture. Voici un petit rappel pour vous aider.

  • Les buses 1,2 ou 1,3 conviennent pour la peinture à l’eau ou le vernis
  • Les buses 1,3 ou 1,4 sont plus adaptées aux peintures solvantées et à certains vernis
  • Les buses 1,7 à 2 sont idéales pour les apprêts et les sous-couches

Il existe bien sûr des buses plus importantes. Mais celles-ci ont des utilisations plus spécifiques. Par exemple, certains mastics sont applicables au pistolet. En ce sens, comme il s’agit d’un produit très épais, la buse 2,5 sera à favoriser. A contrario, pour effectuer de petites retouches imperceptibles sur des surfaces très limitées, il existe des petits pistolets sur lesquels de mini buses de 0,8 voire 1 peuvent être utilisées.

Article Précédent

Choisir le bon abrasif pour sa carrosserie

Article Suivant

Le matériel nécessaire pour peinture automobile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Connexion

Pas encore de compte ?

Créer un Compte
Cookies
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site Web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
J'accepte