Comment faire une retouche de peinture sur sa voiture ?

Un accrochage, de longues années d’utilisation, un désir de nouveauté, un éclat de peinture… Il est clair qu’il existe mille et une raisons pour retoucher la peinture de la carrosserie d’une voiture. Toujours est-il, que vous devez vous y prendre rapidement pour éviter que la rouille ne s’installe. En général, s’il est assez facile d’améliorer, voire de réparer soi-même ces différents défauts, cette tâche nécessite un certain doigté. Pour la mener à bien, vous devez également respecter scrupuleusement un certain nombre d’étapes, dont le choix du matériel adapté.

1ère étape : Apprêter la zone abimée

Avant toute opération, il est conseillé de laver la voiture avec un savon pour bien enlever tous les contaminants présents sur la surface. Ce petit nettoyage permet en effet de libérer les zones abîmées de toute saleté. C’est aussi l’idéal pour repérer d’autres défauts de peinture sur la carrosserie d’une voiture. Une fois cette tâche terminée, la prochaine consistera à lisser complètement et soigneusement les surfaces à retoucher.

Poncer les parties abîmées et éliminer la rouille

Il n’est pas rare que la tôle de la carrosserie autour des zones à problème commence à s’oxyder et à brunir. Pour empêcher cette rouille de s’installer sous la nouvelle peinture, il faudra l’éliminer en frottant chaque parcelle avec du papier verre gros grain puis de la traiter avec une bombe anti-rouille par exemple. A la main ou avec une lustreuse electrique, le ponçage se fait avec des mouvements circulaires, lents et précis. Vous pouvez, pour chaque zone, déborder de quelques centimètres afin de casser les arêtes. Attention toutefois à ne surtout pas toucher la tôle.

ponceuse lustreuse électrique

ponceuse lustreuse électrique

Pour une finition parfaite, notre conseil serait d’utiliser du mastic de carrosserie pour remodeler les rainures, les bosses et les creux avant de poncer. Vous pourrez alors commencer avec un grain plus gros puis aller à un plus fin. N’hésitez pas à passer régulièrement la main pour vous assurer de la disparition des reliefs. Quant à la poussière, elle doit être obligatoirement enlevée avec un chiffon sec.

Dégraisser la zone à peindre

Cette étape est nécessaire pour créer une très bonne accroche à la peinture. Elle permet en effet de débarrasser la carrosserie de toute trace invisible :

  • D’humidité
  • De colle
  • De cire
  • De résidus gras
  • De silicones
  • De doigts

Le dégraissage se fait à l’aide d’un chiffon doux imbibé d’un solvant dégraissant. Après application, l’excédent du produit doit être immédiatement retiré avec un autre chiffon sec. Cela l’empêche de s’évaporer et de contaminer la surface de la carrosserie. Vous pourrez ensuite passer au marouflage.

2ème étape : Protéger le périmètre de travail : le marouflage

maroufler la zone de travail pour ne peindre que la zone concernée

maroufler la zone de travail pour ne peindre que la zone concernée

Avec la peinture, il est très courant de dépasser la surface délimitée ou de faire face à de mauvaises surprises. Vous devez alors protéger certains éléments de la voiture comme les poignées, les roues, les vitres, le pare-brise et le reste de la carrosserie. Vous aurez alors besoin d’adhésif, de papier kraft, de scotch, de bâche en plastique, etc.

A ce niveau, l’idéal serait d’élargir votre périmètre afin d’éviter de nouvelles démarcations le long de l’adhésif. Notre conseil serait également d’utiliser quelques techniques de marouflage pour un résultat propre et sans défauts. Pensez enfin à effectuer un dernier dépoussiérage avec un tampon collant avant de retoucher la peinture.

3ème étape : Appliquer la peinture carrosserie voiture

L’ultime étape avant la rénovation est l’application d’une fine couche d’apprêt peinture sur les surfaces concernées. Correctement dilué et mélangé, ce produit garantie en effet une meilleure accroche de la peinture. Selon l’état de la carrosserie, plusieurs couches seront nécessaires. Entre chaque nouvelle application, vous devez laisser sécher entre 45 minutes et 1 heure puis poncer.

Comme la lustreuse electrique, le pulvérisateur ou la bombe permet de gagner en rapidité et de mieux répartir l’apprêt. L’astuce est de faire des mouvements lents de gauche à droite tout en gardant l’outil parallèlement, 15 à 20 cm au-dessus de la carrosserie.

Comment réussir la retouche ?

Afin d’éviter les coulures, vous devez appliquer la peinture en couches fines jusqu’à recouvrir complètement la partie poncée. Pensez toutefois à en vérifier la teinte et la consistance sur le papier utilisé pour le marouflage. Pour rappel, les références du code couleur d’origine se trouvent :

  • Sur la plaque métallique, l’étiquette, la tôle
  • Dans le coffre, l’encadrement de la portière
  • Sous le capot, la roue de secours
  • Sur la cloison entre le moteur et l’habitacle
  • Près du numéro VIN.

En cas de plusieurs applications, nous vous conseillons de laisser sécher une heure environ entre chaque passage. Une fois que toutes les couches ont été appliquées, vous devez attendre 24h avant de passer à la suite.

A la fin, la partie retouchée doit paraître plus élevée que le reste de la carrosserie. C’est l’idéal pour qu’elle puisse être lissée et alignée parfaitement avec l’ancienne peinture. A cette fin, le ponçage devra se faire à la main, avec du papier de verre à grain très fin. Vous aurez ainsi plus de chances de nettoyer très efficacement les parties que la lustreuse electrique ne peut pas atteindre.

On pense aux finitions

Maintenant que toute la surface est parfaitement lisse et plate, vous pourrez y apporter de la brillance en appliquant un vernis, en plusieurs couches. Fortement recommandée pour les peintures en bicouche, cette procédure est la même que la précédente. Il faudra ensuite lustrer et cirer tout autour de la partie réparée avec du polish afin que la retouche se fonde au reste de la carrosserie.

Certains produits de peinture étant solvantés et très volatils, choisissez un local bien aéré, loin de tout objet délicat pour faire le travail. Vous devez également vous munir d’un masque ainsi que des lunettes de protection. Prenez enfin votre temps pour bien appliquer la peinture carrosserie voiture. Le résultat n’en sera que satisfaisant.

Article Précédent

Detailing : lavage moto Tenzi et avec 2 euros chez Éléphant bleu

Article Suivant

Comment devenir carrossier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Connexion

Pas encore de compte ?

Créer un Compte
Cookies
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site Web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
J'accepte Plus d'infos